Puz/zle

Puz/zle1 – Lost Reflection
Olga Wojciechowska

2 – Partenza Astuta (paroles)
texte et musique Jean-Claude Acquaviva

3 – Prayer song (paroles)
texte Jean-Claude Acquaviva,
musique Kazunari Abe

4 – Breathing with Colors
Olga Wojciechowska

5 – Relation
Kazunari Abe

6 – Erasing Memories
Olga Wojciechowska

7 – Notte Tana (paroles)
texte Petru Santucci,
musique Jean-Claude Acquaviva

8 – Inna Moussa (paroles)
traditionnel
arrangement vocal Jean-Claude Acquaviva

9 – Inside the Holy Whale
Olga Wojciechowska

10 – Treblinka (paroles)
texte Jean-Yves Acquaviva,
musique Jean-Claude Acquaviva

11 – The Echo of Dragon Singing
Kazunari Abe

12 – Melting into Unknown
Olga Wojciechowska

13 – Yawno Tlito (paroles)
traditionnel,
arrangement vocal Jean-Claude Acquaviva

14 – Amano Morio (paroles)
chant traditionnel Syrien,
arrangement vocal Jean-Claude Acquaviva

15 – Le Lac (paroles)
mantra Tibetan,
musique Bruno Coulais (bande son d’Himalaya)

16 – Inn al Baraya (paroles)
traditionnel

17 – Ororo Pinne (paroles)
traditonnel

18 – Tookami (paroles)
Kazunari Abe

19 – Maroccu biancu(paroles)
Jean-Claude Acquaviva

20 – Lacrymosa (paroles)
texte lithurigique
musique Jean-Claude Acquaviva

21 – Letterella (paroles)
Jean-Claude Acquaviva

22 – Media
Olga Wojciechowska

23 – U Sipolcru (paroles)
Jean-Claude Acquaviva

24 – Collected Grief
Olga Wojciechowska

25 – L’anniversariu di Minetta (paroles)
Tavagna

26 – O Successores (vertaald)
Hildegard von Bingen

Les traductions de CD Puz/zle sont Jean-Claude Acquaviva, Julia Drouhin, Isabelle Grynberg, Arjan Kok, Steven Tallon et Marilena Verheus.


2 Partenza Astuta

Mente spremuta
In balli generosi
Umbrosi i falli.
O vita,
O vita, arca timuta
Tù sì chì sì partenza astuta.

2 Partenza Astuta

Mente spremuta
In balli generosi
Umbrosi i falli.
O vita,
O vita, arca timuta
Tù sì chì sì partenza astuta.

3 Prayer song

Alba impedita
E’tardavellu
Bocchiribellu
Manu insischita

3 Prayer song

Aube empêchée
De fièvre cruelle
Bouche rebelle
Main glacée

7 Notte tana

Notte tana
di ghjornu
bardiana
di falsi secreti
bocca di fornu
pè i pueti
apriti à palesu

Notte
botte di ghjorni
più  si ne lampa
è menu canta
ogni tirata
aceta  a vita
viotati à veghja

7 Notte tana

Nuit tanière
Du jour
Gardienne
De faux secrets
Bouche de four
Pour les poètes
Ouvre toi toute grande

Nuit
Tonneau des jours
Qui chante moins
Quand tu l’emplis
Chaque tirée
Vinaigre la vie
Ecoule toi à la veillée

8 Inna Moussa

Moïse, le grand, a parlé de ce jour au temps de sa solitude.
Dieu a nommé le septième jour, saint.
Le jour de tranquilité et de repos, pendant lequel le fils unique
de Dieu s’est reposé de ses efforts.
Il s’est fait chair par le myst`re de sa naissance.
Par sa résurrection il est redevenu lui-même.
Il nous a donné la vie éternelle, car lui sseul est bon et donne l’amour à l’humanité.

10 Treblinka

Di notte è pò di nebbia ne era u viaghju
Mezu à tarre silenziu, immaculate stese
Cù u morsu cutratu d’un eternu farraghju
Per pate ne di l’omi e pessime offese

Maiò, donne è zitelli imbulighjati è stretti
Mandati da ‘ssi treni à u murtale esigliu
À una sorte indegna, à ghjorni maladetti
Per di l’idee tonte paspà ne u berbigliu

A sperenza ne campa ancu in lu bughju cecu
A voglia di fighjà torna u sole nasce
È mezu à notte è nebbia una luce ci vecu
A vita cerca sempre un pratu novu à pasce

Maiò, donne è zitelli decisi tutti inseme
N’un soffiu di rivolta, brama di libertà
Una volta è pò centu anu accesu di speme
E notte di ‘ss’infernu chjamatu Treblinka

Finite e rivolte, ne ferma u sbilanciu
Parechji si sò morti, pocu ne sò scappati
Ma à tutti l’hè parsu un distinu più danciu
D’andà si ne arritti c’à campà indinuchjati

A sperenza ne campa ancu in lu bughju cecu
A voglia di fighjà torna u sole nasce
È mezu à notte è nebbia una luce ci vecu
A vita cerca sempre un pratu novu à pasce

… Lord I have nothing but hope

10 Treblinka

De nuit et de brouillard était fait leur voyage
Traversant le silence de blanches étendues
Prisonniers de l’hiver et par le froid mordus
Ils allaient d’autres hommes, subir les pires outrages

Anciens, femmes, enfants entassés et serrés
Transportés par ce train jusqu’à l’exil mortel
En un destin indigne, sacrifiés sur l’autel
D’une idée diabolique née dans l’obscurité

L’espoir reste vivant jusque dans les ténèbres
Le désir de revoir le soleil se lever
Malgré nuit et brouillard je vois s’illuminer
Ce chemin que la vie depuis toujours célèbre

Anciens, femmes, enfants : une seule volonté
Un souffle de révolte, désir de liberté
Qui une fois et cent l’espoir réanima
Dans la nuit d’un enfer appelé Treblinka

La révolte éteinte, le bilan est tiré
Certains ont pu s’enfuir, beaucoup y furent tués
Mais tous ont fait le choix du destin le plus doux
Mieux vaut mourir debout que vivre à genoux

L’espoir reste vivant jusque dans les ténèbres
Le désir de revoir le soleil se lever
Malgré nuit et brouillard je vois s’illuminer
Ce chemin que la vie depuis toujours célèbre

      … Seigneur, je n’ai d’autre que l’espérance

13 Yawno Tlito
La jeune colombe porte l’aigle
qui devant le peuple
chantait ses louanges:
Ô fils du Glorieux,
Tu voulais grandir humblement.
Tu es comme une cithare
parmi les voix,
immobile et silencieux,
comme un enfant.
Permets-moi de Te louer
comme le font les anges,
et proclamer Ta gloire éternelle.

14 Amano Morio
Dieu est avec nous, avec nous est le Seigneur
Dieu est avec nous jour et nuit
Le fils de ‘jesse’ a écrit le livre des Psaumes
Et les oiseaux ont commencé à
chanter la louange du Seigneur

15 Le Lac

Om Taré Tûtaré Tûtaré Soha
Om Taré Tûtaré Tûtaré Soha

15 Le Lac

Seigneur, la grâce (la gratitude) de Ton pardon
est le comble de mon souhait

16 Inn al Baraya

Grâce à toi, ô le Béni
la création, les légions des anges,
et tous les hommes se réjouissent.
Ô temple sacré, jardin parlant du paradis,
Ô Marie, Vous êtes la gloire de la virginité
à travers laquelle Dieu s’est incarné
et est venu au monde comme un enfant.
Il est notre Dieu depuis l’éternité,
Lui, qui a construit Son trône
à partir de vos entrailles,
plus hospitalières que les Cieux.
C’est pour cela, le Béni,
que la création se réjouit.
Béni sois-Tu.

17 Ororo Pinne

A travers la forêt
Le cerf court bramant
Le loup court hurlant tout le temps

18 Tookami
Ô Dieu lointain, souris-nous, purifie-nous, guéris-nous.
Protège-nous, rends-nous heureux, guide-nous.

19 Maroccu Biancu

Tarra rossa chì dasti à mamma
I so più belli celi
Vinti l’anni, tanti sugelli
Mimoria verde

Da ‘nduve mi vinarà
Issu sintimu stranu
Chì   barca luntanu
E’in mè ne si perde

Maroccu biancu
Basgi à l’insiscu
Ora  capiscu
Quant’era stancu!

…Morning star, glow in our temples
and illumine our senses,
our hearing and our sight

19 Maroccu Biancu

Rouge terre qui donnas à ma mère
Ses plus beaux cieux
Vingt ans et autant de sceaux
Mémoire verte

D’où peut bien me parvenir
Ce sentiment étrange
Qui franchit les lointains
Et se perd en moi

Blanc Maroc
Baisers à l’effroi
A présent je comprends mieux
Le sens de ma fatique

…Etoile du matin, respendis dans nos temples
   et éclaire notre raison,
notre ouïe et notre vue

20 Lacrymosa

Lacrymosa dies illa
Qua resurget ex favilla
Judicandus homo reus
Huic ergo parce, Deus
Pie Jesu Domine
Dona eis requiem. Amen

20 Lacrymosa
Jour plein de larmes
où l’homme ressuscitera de la poussière
Cet homme coupable que vous allez juger
Epargnez-le, mon Dieu
Doux Seigneur Jésus
donnez-leur le repos éternel. Amen

21 Letterella

O core di la mio diccia
Sì diccia in lu mio core
A’dà mi l’ore
M’ai datu miccia

Batticore in patime
A’ ch’hà onda hà batticcia
Sì deda chì in mè piccia
E’appicci e mio rime

L’annuttà mi s’aguanta
E’ s’incrocca u piacè
Di svilà ti chì in tè
Lu mio caminu canta

… Your light, Your soul in the silence,
Your countenance

Your fascinating illumination,
are the instpiration for my prayers andhymns
The shadows of twilight shroud me
But my joy and my delight are brightened
by Your attendant grandeur

21 Letterella

O coeur de ma fortune
Tu es fortune en mon coeur
Me donnant les heures
Tu m’as embrassé

Respiration, quiétude
Il n’est point d’ondes sans grèves
Tu es de ce bois gras
Dont se nourrissent mes rimes

Le crépuscule m’enveloppe
Tandis que bégaie en moi le plaisir
De te révéler que c’est en toi
Que chante mon chemin

..Ta lumière, Ton âme dans le silence,
Ton visage,
Ton illumination fascinante,
sont l’inspiration de mes prières et mes hymnes.
Les ombres du crépuscule m’enveloppent,
mais ma joie et mon plaisir sont illuminés
par Ta grandeur présente

23 U Sipolcru

Hè bellu cà ghjuntu à fine
U libru di e scritture
È u mondu s’addurmente
In e pessime friture
Ci ere tù, omu sperava
Dì o Diu dì mi la strada

T’anu allucatu in a tomba
Ch’è tù possi arripusà
Ma un pintone ci impedisce
D’esse vicini à vighjà
Pè pienghje lu to suspiru
Pè chere u to perdunà

Ùn credu chì Pediniella
Sia forte quant’è tè
Tù chì cummandi à lu ghjustu
U puvarellu è u rè
Ma a to luce più n’ùn vecu
Sò orfagnu è mi n’avvecu.

…Lord I obey and I love Thee.
Thou, the most merciful of the merciful.
And Thine satisfaction is th epinnacle of my desire

23 U Sipolcru

Voici que se termine
Le livre des Ecritures
Et le monde s’engourdit
Dans son malheur
Tu étais notre espérance
Où est mon chemin désormais

Ils t’ont mis dans une tombe
Pour que tu trouves le repos
Nous pleurons ton dernier soupir
Mais la pierre fait obstacle
A notre veille,
A ton pardon

Je doute que la Mort
Soit aussi forte que toi
Toi qui commandes le juste
Et le pauvre et le roi
Mais ta lumière m’échappe
Je suis orphelin et j’en souffre déjà.

Seigneur, je T’obéis et je T’aime
Toi le plus miséricordieux des miséricordieux,
et Ton contentement (satisfaction) est le comble de mon souhait

25 L’Anniversariu di Minetta

Per tutti l’anni chì sò scorsi
Per le to gioie è le to pene,
Per li fatti è li discorsi
Per lu sangue di le to vene

Ripigliu :
È… per la to mimoria cara
Chì luce sempre in core à mè
Vogliu gode ogni stonda permessa
Vogliu gode la per tè.

Per li to ochji à la funtana
U t’amore immensità,
A cara santa nostra mamma
Per l’oghje è per l’eternità.

Ripigliu

Tù sì la mio surella cara
Quella ch’hè nata à tempu à mè
È sì di mè stai luntana
Seraghju sempre accant’à tè.

25 L’Anniversariu di Minetta

Pour toutes ces années écoulées
Pour tes joies et tes peines
Pour tout ce qui fut dit et fait
Pour le sang qui coule dans tes veines

Refrain:
Pour ta mémoire et sa lumière
Chère à mon coeur
Je veux vivre intesément chaque instant concédé
Et le vivre pour toi

Pour ton regard à la fontaine
Ton amour, cette immensité
Notre chère et sainte mère
Pour l’aujourd’hui et pour l’éternité

Refrain

C’est toi ma chère soeur
Tou qui vis le jour lorsque je suis né
Auprès de toi je demeurerai
Même si de moi tu devais t’éloigner

26 O Successores
O successores frotissimi leonis

inter templum et altare
dominantes in ministratione eius
sicut angeli sonat in laudibus
et sicut adsunt populis in adiutorio
vos estis inter ilios
qui haec faciunt
sempter curam habentes
in officio agni
26 O Successores
Ô successeurs du lion intrépide
entre le temple et l’autel
présidant à son service
à la manière des anges célébrant ses louanges
à la manière des anges secourant les peuples
vous êtes de ceux qui font cela
sans cesse
au service de l’Agneau